Le droit à l’éducation

Tout enfant à le droit à l’éducation. Nos écoles primaires et secondaires garantissent un enseignement aux enfants qui habitent dans nos villages d’enfants. Elles ouvrent également leurs portes aux enfants des communautés locales et offrent des bourses d’étude à des étudiants extérieurs. C’est ainsi que plus de 5400 enfants fréquentent nos écoles du lundi au vendredi.

Bien souvent, les enfants que nous accueillons n’ont pas ou peu été à l’école. Si un enfant n’est pas en possession du certificat pour le dernier degré suivi, il verra un psychologue qui déterminera son niveau scolaire. Dans la mesure du possible, les enfants sont regroupés dans des classes par tranche d’âge.

Cependant, si un enfant a une ou plusieurs classes de retard, il suivra un programme spécial et bénéficiera de cours de rattrapage pour arriver au niveau de ses camarades de classe.

Le Mexique, le Honduras, le Salvador, la République dominicaine, le Nicaragua, le Guatemala et Haïti ont reçu les permis de leurs ministères de l’Enseignement respectifs, autorisant les écoles et ateliers professionnels à délivrer des certificats légalement reconnus aux enfants et aux jeunes ayant terminé leurs programmes scolaires. Le contenu et la qualité de l’enseignement reprennent entre autres les normes internationales de l’enseignement Montessori ainsi que l’anglais (qui n’est pas proposé dans la plupart des écoles de ces pays).

L’IMPACT DE LA PAUVRETÉ SUR L’ÉDUCATION

BOLIVIE
À la campagne, les enfants fréquentent l’école en moyenne pendant 4,2 années.

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
Les investissements gouvernementaux en matière d’enseignement représentent 2,3 % du PIB, ce qui place le pays à la 122e place sur 132 pays.

SALVADOR
70 % des enfants de 16 et 17 ans n’ont pas accès à l’enseignement secondaire.

GUATEMALA
Seuls 48 % des garçons et 44 % des filles s’inscrivent à l’école secondaire.

HAÏTI
Le degré de participation à l’école secondaire s’élève à 22 % pour les garçons et à 29 % pour les filles.

HONDURAS
Près de 80 % des enfants n’achèvent pas l’école secondaire.

MEXIQUE
Seuls 36 % de la population terminent le cycle secondaire.

NICARAGUA
Des 10 750 écoles publiques, moins de 52 % ont accès à l’eau potable et moins de 23 % disposent de toilettes.

PÉROU
2,5 millions d’enfants entre 5 et 17 ans, soit 34 %, participent à des activités professionnelles.