NPH Haïti : Vital pour de nombreux enfants

Depuis le 14 octobre 1987, nous sommes actifs en Haïti dans différents domaines et à plusieurs endroits.

Kay Christine

Kay Christine accueille plus de 30 enfants et adultes souffrant de troubles neurologiques et ayant des besoins spécifiques.

Father Wasson Angels of Light in Tabarre

Un foyer et une école pour les enfants vulnérables et déplacés.

Don Bosco

Un programme à Tabarre pour les jeunes qui ont obtenu leur diplôme à Ste Hélène et qui vont en secondaire, à l’université ou dans une école technique.

Kay St. Germaine, Kay Gabriel et Kay Elaine

Cliniques de revalidation qui offrent une thérapie et une éducation aux enfants et aux adultes souffrant de handicaps neurologiques.

Le village d’enfants Ste Hélène

Le village d’enfants Ste Hélène accueille plus de 430 enfants et dispose, entre autres, d’une école primaire et secondaire. En outre, 350 enfants de la communauté locale y sont scolarisés.

Hôpital pédiatrique St. Damien

2021 a été une année très difficile en Haïti. À cause de troubles politiques, d’un tremblement de terre, de l’insécurité et de l’inflation, des dizaines de milliers d’enfants et de familles supplémentaires se sont retrouvés dans le besoin. Heureusement, l’hôpital pédiatrique St Damien est en mesure de fournir des soins vitaux à de nombreux enfants parmi les plus pauvres du monde. C’est le seul hôpital du pays qui se consacre spécifiquement au traitement des enfants.

Ce que notre hôpital pédiatrique réalise grâce à votre aide :

  • Sauver des vies : nous effectuons chaque année plus de 70 000 prestations pour des enfants, des bébés et des femmes enceintes;
  • Traiter les enfants atteints d’un cancer : St Damien est le seul hôpital en Haïti qui s’occupe spécifiquement des enfants atteints du cancer;
  • Mettre des bébés au monde : en 2020, l’hôpital a aidé de nombreuses femmes ayant eu des grossesses à haut risque et 2 621 bébés y sont nés;
  • Aider les enfants les plus pauvres : nous traitons ici les enfants touchés par la malnutrition, le choléra, la tuberculose et le VIH.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.