Témoignage du Dr Gautier sur le séisme

Le Dr Jacqueline Gautier, directeur national de NPH Haïti et médecin à l’hôpital pédiatrique St Damien, se souvient très bien de ce moment fatal du 12 janvier 2010. En 35 secondes seulement, c’est une véritable catastrophe qui s’est produite :

« Je revenais de Saint-Damien. Tout tremblait. De gros nuages de poussière s’élevaient de Port-au-Prince et des cris de détresse retentissaient sans cesse. La ville a été terriblement touchée, il y avait des morts partout. On aurait dit une zone de guerre.

Mon mari avait disparu. J’ai su plus tard qu’il était décédé. Presque tout le monde en Haïti a été traumatisé. Mais il y avait aussi beaucoup de solidarité.

Nous avons enterré nos proches et nous nous sommes réconfortés les uns les autres. À l’hôpital, nous avons perdu trois employés et beaucoup ont été blessés. Heureusement, l’hôpital a bien résisté à la catastrophe et s’est transformé en un hôpital en plein air avec un petit camp de tentes dans notre cour.

Dix mois plus tard, le choléra s’est répandu, tuant 10 000 personnes. Ajoutez à cela les grands ouragans des années suivantes… Notre nation a subi de profondes blessures mentales et physiques. Pourtant, nous continuons à nous battre. Par l’intermédiaire de Saint-Damien, nous voulons transformer ces tragédies en opportunités. Malgré toutes les calamités, nous persévérerons avec courage, foi, espoir et le soutien de nos donateurs. »


Le 12 janvier 2010: une journée noire pour Haiti…

  • 1 500 000 personnes sans abri
  • Séisme de 7.0 sur l’échelle de richter
  • à 25 KM de lq cqpitqle port-au-Prince
  • Plus de 230.000 morts
  • Plus de 300.000 blessés

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.