Merci. Vous pensez à moi malgré la distance…

Julio, un jeune garçon du village d’enfants de NPH Honduras a perdu sa maman quand il était petit et il vit chez nous avec ses deux frères, car leur famille ne pouvait pas s’occuper d’eux. Il vous a écrit une lettre pour vous dire comment il vit la crise et combien il est reconnaissant pour le soutien de nos donateurs.

 Lisez sa lettre ici:

Bonjour chers amis, Comment allez-vous ? J’espère que vous êtes en bonne santé. Je vais bien, Dieu merci. A cause de la crise du Covid-19 que nous traversons, je me suis non seulement senti protégé, mais aussi soutenu, car j’ai de la famille, des amis et des personnes qui se soucient de moi, comme
vous.

Je suis tellement reconnaissant envers Dieu d’avoir mis sur mon chemin des personnes qui prennent soin de moi sans rien attendre en retour. Merci beaucoup.

Ce que j’aime le plus en confinement, c’est que je peux passer du temps avec notre grande famille NPH. Ce que je n’aime pas, c’est que nous n’avons le droit d’aller nulle part. Nous prions tous pour que cette pandémie soit bientôt terminée, afin que nous puissions revoir notre famille et nos amis.

J’ai fait beaucoup de choses pendant le confinement : lire, dessiner, faire du sport, regarder des films et cuisiner. Je fais les devoirs que les professeurs me donnent et j’ai également des tâches afin de garder la maison propre et mes affaires bien rangées.

Je voudrais terminer cette lettre par un grand « merci » à vous tous. L’amour ne se mesure pas toujours à la proximité, aux cadeaux ou au contact physique. Parfois, l’amour s’exprime lorsque quelqu’un pense à vous, prie pour vous ou quand quelqu’un s’inquiète pour vous malgré la distance. Merci. Vous pensez à moi, même si vous êtes loin et même si nous ne nous connaissons pas personnellement.

Merci pour votre amour.
Julio

Vous pouvez également lire sa lettre en espagnol ICI

Je veux aider

4 réflexions sur “Merci. Vous pensez à moi malgré la distance…

  1. Petit cœur… Garde la foi, nous sommes là pour toi chéri ! Le Seigneur nous a réunis !

  2. je n’ai jamais rien versé à votre oeuvre et je ne compte pas le faire, votre litterature est très manipulatrice!!peut être est ce celà qui marche aujourd’hui et la lettre du jeune garçon n’est pas de lui!!, je trouve insupportable ce genre de pensée….
    Comme vous savez on ne peut donner partout et donc je donne ailleurs là où je connais les gens qui travaillent à aider les autres?j ‘ai moi même beaucoup travailler dans le social, je suis psy et même psychanalyste….et je continue à travailler parfois pour presque rien,

    soyez clair et surtout laissez les enfants dirent ce qu’ils pensent dans leur style à eux, ce sera mieux….
    B.Weyergans

    1. Bonjour Madame Weyergans,

      Merci pour votre commentaire. Je suis désolée que vous considériez notre message comme étant manipulateur. Ce n’est bien sûr pas notre intention. Notre intention est de montrer que nos enfants sont très reconnaissants envers tous nos donateurs. Néanmoins, le message est réel et a bien été écrit par Julio. Veuillez consulter son message en espagnol ici : https://nph-belgium.org/4778-2/

      Je vous souhaite une bonne journée !

      Bien à vous,
      Daniela

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.