La tempête Amanda frappe le Salvador

Le 30 mai dernier, la tempête tropicale Amanda a frappé le Salvador de plein fouet. La tempête a été accompagnée de fortes pluies et de vents violents et a touché de nombreuses familles dans ce pays. La semaine dernière, le président, Nayib Bukele, a déclaré l’état d’urgence pour 15 jours.

Parmi les personnes touchées se trouvent plusieurs familles dont les enfants participent aux programmes d’aide à la communauté de NPH. Heureusement, tous les enfants de NPH sont sains et saufs.

NPH est venu en aide à ces familles dans le besoin.

La plupart de ces familles vivent dans des maisons construites avec des matériaux simples tels que de la tôle et beaucoup d’entre elles n’ont pas de plancher. Cela les rend plus vulnérables aux catastrophes naturelles et aux tempêtes tropicales telles qu’Amanda. 

Dès la constatation des premiers dégâts causés par le passage d’Amanda, 11 familles ont reçu notre aide. Notre personnel a été envoyé, dès le lendemain, vers les zones touchées afin d’apporter, entre autres, des matelas, des couvertures et de la nourriture. Plusieurs familles ont perdu leur maison à cause des inondations ou des glissements de terrain. Elles ont été amenées dans divers abris mis en place par le gouvernement du Salvador.

Le passage de la tempête Amanda aura un impact sur de nombreuses familles démunies au Salvador, déjà affecté par la pandémie de COVID-19. Jusqu’à présent, nous avons fourni autant d’aide que possible, mais de nombreuses personnes devront encore être aidées.

Nous vous tiendrons informés de la situation. En attendant, vous pouvez toujours trouver plus d’informations sur la pandémie COVID-19 en Amérique latine et en Haïti ici, ainsi que plus d’informations sur nos programmes communautaires ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *